Qi Gong Ba Duan Jin Les 8 trésors - Brigitte Fumagalli
+262 6 93 97 03 14 contact@brigittefumagalli.fr
Qi Gong Ba Duan Jin
Les 8 trésors ou 8 mouvements de Brocart

L’un des plus anciens et célèbre l’enchainement de Qi Gong, une forme en huit mouvements, qui permet d’étirer en profondeur les méridiens d’acupuncture.
La circulation du Qi- énergie est meilleure lorsque l’esprit est calme et concentré avec un corps détendu et délié.
Le Ba Duan Jin produit un étirement global du corps pour activer et réguler les fonctions internes, la circulation des fluides et de l’énergie.
Chaque exercice active et étire de manière à ouvrir et détendre le corps pour faciliter cette circulation qui nourrit les organes et les entrailles.

« Ba Duan Jing » se traduit par : «8 mouvements de brocart ». Le brocart dans le sens de grande valeur.
*Un brocart est une étoffe de soie rehaussée de dessins brochés d’or et d’argent, richement décorées.

Les 8 exercices
Le départ du Ba Duan Jin se fait dans la position pieds parallèle.
Chaque exercice démarre de cette position. Le passage entre chaque mouvement doit être fluide.
La répétition de chaque exercice peut aller de 3 à 12 fois.
La respiration se doit d’être synchronisée avec le mouvement.

1. Soutenir le ciel avec les mains.
Pour régulariser le San Jiao (triple réchauffeur). Les rôles respectifs de ces trois régions sont : la respiration, la digestion, l’élimination. Etirer et de baisser les bras active et régularise le Qi dans le San Jiao.
2. Viser à gauche et à droite.
Comme pour bander un arc et lancer une flèche. La position assise du tireur à l’arc active la partie basse du corps et renforce la taille et le Qi des reins.
3. Séparer le ciel et la terre.
Régularise la rate et l’estomac. Le mouvement de montée des bras en poussant sur les jambes active la circulation dans la rate, l’estomac, et le foie.
4. Regarder au loin s’éloigner les 5 fatigues et les7 blessures .
Les “cinq fatigues” font allusion aux maladies des cinq organes internes yin. Les “sept blessures” sont liés aux sept émotions : la colère, la joie, la tristesse, la peur, l’obsession, l’inquiétude, l’effroi. Selon la médecine chinoise, l’exagération ou l’inhibition des émotions est nuisible aux cinq organes et engendrent des maladies. Tourner la tête vers l’arrière décontracte la région cervicale
5. Les poings serrés avec les yeux de feu pour accroître le souffle et la force.
Faire le geste élastique du coup de poings est semblable dans les fonctions internes à la deuxième pièce. “Les yeux de feu” désigne la concentration de l’esprit. La vigilance coordonnée à la force musculaire et au souffle vital crée le Jing :puissance interne.
6. Les deux mains bien agrippées
aux pieds, renforce les reins et les lombes. Les reins sont la résidence de l’essence originelle. Lorsque les reins sont sains et forts, le Jing : essence vitale, est renforcé. En pliant le dos vers le sol, on masse les reins en étirant le dos
7. Balancer la tête et le fondement apaise le feu du cœur.
En remuant et ouvrant la cage thoracique avec les bras méridiens du poumons, on active les poumons, on éteint le feu du cœur.
8. En s’élevant sur les pieds, La circulation générale s’active.
On régularise les 6 grands méridiens, cela régularise la circulation du Qi du bas vers le haut.

EXTRAIT de mon livre “Qi Gong 氣功 Art de vie résolument moderne, Art millénaire !”
Achat immédiat en ligne du livre numérique: https://energie-vitale.kneo.me/shop/v…
Achat immédiat en ligne du livre broché: https://energie-vitale.kneo.me/shop/v…

Prononciation : Pa Tuan Jin
Les huit (ba) pièces (duan) de brocart (jin)
Ce nom est donné aux exercices pour la santé
créés par le général Yue Fei (12ème siècle après J-C) pour améliorer la condition physique de ses soldats. Ce général fut aussi à l’origine de l’école martiale interne :
Xing Yi Quan (ancêtre du Yi Quan). Il existait à l’origine 12 exercices, qui furent ramenés à 8.