Les HUILES VÉGÉTALES nous offrent le meilleur de la nature
pour vos soins cosmétiques et dermatologiques.
Elles accompagnent, complètent et adoucissent l’action des huiles essentielles en application ✿Les huiles essentielles pures, sont très vite acheminées en profondeur. Les huiles végétales vont ralentir, adoucir ce processus, protéger la peau et si besoin modérer leur action.

Les huiles essentielles pures, sont très vite acheminées en profondeur.
Les huiles végétales vont alors ralentir, adoucir ce processus,
protéger la peau et si besoin modérer l’action des huiles essentielles.

Une huile végétale est un extrait lipidique = un corps gras, qui n’est pas miscible dans l’eau, extrait de graines, de noix ou fruits contenant des lipides. On nomme également huile végétale les macérâts huileux et les beurres végétaux.
L’huile végétale est extraite par pressage, le plus souvent à froid, pour obtenir une huile de qualité : on parle alors d’huile vierge.
Les macérâts huileux sont préparés en plongeant des végétaux, le plus souvent des fleurs, dans de l’huile végétale. Le procédé connu depuis la nuit des temps, est simple, le voici: certaines plantes, choisies pour leurs vertus, sont mises à macérer dans une huile végétale durant 2 semaines ou plus. Les principes actifs vont migrer dans l’huile, pour donner un produit enrichi. C’est le cas par exemple de «l’huile de millepertuis» ou de «l’huile de calendula».
Différencier les huiles essentielles et les huiles végétales :
Si les huiles essentielles, non grasses, sont composées de molécules aromatiques, les huiles végétales contiennent quasi-exclusivement des acides gras et des vitamines ; elles sont différentes et beaucoup plus douces pour la peau.
L’avantage des huiles végétales, à la différence des huiles essentielles, c’est qu’elles peuvent être utilisées par tout le monde, petits et grands, femmes enceintes et allaitantes…(sous réserve pour les personnes allergiques aux « fruits à coque ou à certaines graines.)

Les huiles végétales sont miscibles entre elles, vous pouvez en combiner les effets, parfois les utiliser seules, ou bien en complément ou excipient avec des huiles essentielles.
Elles doivent être de bonne qualité: 100 % naturelles, extra vierge, de préférence bio.

Chaque huile végétale exprime ses leurs propres vertus et atouts nutritionnels, cosmétiques et sanitaires. Appliquées sur la peau, elles sont généralement bien tolérées et procurent à l’épiderme tous les éléments nécessaires à sa structure, son hydratation, sa vitalité.
Elles sont très utilisées en cosmétiques, où leurs propriétés nourrissantes, hydratantes et protectrices feront des merveilles.
Certaines d’entre elles seront également très utiles en aromathérapie, soit parce qu’elles ont des propriétés thérapeutiques spécifiques, soit parce qu’elles font d’excellentes bases de dilution des huiles essentielles.
On les utilise comme base pour les huiles de massages et des préparations cosmétiques ; ainsi
en diluant les huiles essentielles, elles protègent la peau lors d’application cutanée.

Pour une utilisation cosmétique, on dilue de 1 à 3% d’huile essentielle dans de l’huile végétale.
Pour une action sur la santé, on peut aller de 20 à 70 % d’huile essentielle dans de l’huile végétale en fonction de la dermo-causticité des huiles choisies et des effets recherchés. (Préférez les huiles végétales naturelles aux huiles minérales, qui risquent de boucher les pores de sa peau. )

Les huiles végétales jouent également un rôle de vecteur des principes actifs ce qui permet de cibler et conduire la préparation là où elle doit agir et selon l’objectif.
La consistance va déterminer la capacité de pénétration et le site d’action. Les plus fluides iront plus facilement et plus rapidement en profondeur, alors que les plus consistantes resteront plutôt en superficie.
Ainsi de la superficie de la peau vers la profondeur, les huiles végétales accompagneront les huiles essentielles vers le site d’action désiré.

Chaque huile végétale possède des spécificités. Autant que possible, choisir les plus adaptées à la localisation et à l’action que vous recherchez, mais lorsque vous les utilisez comme diluant d’huiles essentielles, n’hésitez pas à remplacer une huile par une autre si vous n’avez pas celle qu’il vous faut à la maison.
Pour cela, je vous propose un regard sur les différentes vertus d’huiles végétales couramment utilisées.

✿ L’huile de rose musquée, huile d’olive, huile d’argan, de pénétration lente, seront utilisées lorsqu’on veut agir au niveau de l’épiderme. (Rides, cicatrisation)

L’huile de rose musquée
Cette huile végétale possède une action protectrice des cellules de la peau. Régénératrice, nutritive, assouplissante et raffermissante, elle convient particulièrement comme soin de nuit en prévention des rides, mais également pour toutes les peaux fatiguées, agressées et déshydratées. On l’utilise également pour améliorer les cicatrices et en prévention et soin des vergetures.

L’huile d’argan
Cette huile végétale est nutritive et assouplissante. Elle limite la déshydratation cutanée et possède des vertus antioxydantes, protectrices de la peau. Elle est réparatrice, régénérante, restructurante et raffermissante. On utilise l’huile d’argan, comme l’huile d’amande douce, pour les peaux déshydratées, pour les petites brûlures, les gerçures, les cicatrices.

✿Les huiles de jojoba, d’amande douce, d’argan, d’onagre ont une action au niveau de l’épiderme et du derme (la couche sous cutanée.)

L’huile de jojoba est celle dont la composition est la plus proche du sébum naturel de la peau. Calmante et assouplissante, régulatrice du sébum, elle pénètre facilement dans la peau et la protège sans laisser de sensation grasse. On peut donc l’utiliser pour les soins des peaux et cheveux gras, mais aussi pour les soins des peaux sèches, irritées ainsi que pour les cheveux secs et cassants.
Elle maintient la souplesse et l’élasticité de la peau et lutte contre les signes du vieillissement cutané.

L’huile d’amande douce
Ses vertus sont : assouplissante, apaisante, adoucissante, répatrice et très nutritive. On utilise l’huile d’amande douce pour tous les problèmes de dessèchement cutané, mais aussi de démangeaisons, d’irritations et de rougeurs. Elle peut être appliquée sur les petites brûlures comme les érythèmes solaires.

✿Les huiles de calophyllum, de macadamia, de sésame, de noyau d’abricot ont une pénétration moyenne, on les choisira pour accompagner les huiles essentielles jusqu’aux muscles et articulations.

L’huile de Calophyllum
Outre ses vertus régénératrices de la peau, est l’huile végétale anti-inflammatoire par excellence. On l’utilise donc pour toutes les peaux abîmées, déshydratées, souffrant de rougeur, d’affections dermatologiques comme l’eczéma ou le psoriasis, mais également pour les problèmes musculaires et articulaires : contracture, tendinite, rhumatisme…

L’huile de macadamia
Cette huile végétale est une huile tout usage puisqu’elle possède des vertus nutritive, assouplissante, apaisante, adoucissante, régénératrice, protectrice. On peut l’utiliser au quotidien comme soin de jour contre le desséchement et la prévention du vieillissement cutané. Elle présente l’avantage d’être fluide, non grasse, de bonne absorption.

✿ Les huiles de noisette, tournesol, pépin de raisin sont pénétrantes.
n les choisira pour conduire les huiles essentielles en profondeur (tendinite, arthrose…).
Très fluides elles sont parfaites pour le massage et s’utilisent souvent en mélange avec d’autres huiles.

***
Le tableau de la page 47 du livre  Huiles essentielles l’âme des plantes aromatiques, montre la capacité de pénétration dans la peau des huiles végétales, de la superficie, vers la profondeur.

Les huiles végétales sont de merveilleuses alliées dans les soins des peaux dévitalisées, sensibles, fragiles. Elles sont parfaites pour les soins des jeunes enfants.

vous aimerez aussiles articles
: https://brigittefumagalli.fr/comment-doser-huiles-essentielles/
: https://brigittefumagalli.fr/huile-dolive/